Microscopie électronique en transmission MET (TEM)

L’IRDQ offre une vaste gamme de microscopes électronique en transmission MET (TEM)  qui, jumelés à une expertise développée par des professionels hautement qualifié, peut répondre aux problèmes les plus exigeants : analyse de particules nanométriques métalliques  (catalyseurs), matrice de peptides autoassemblées, reconstruction 3D de structures biologiques complexes...

Un échantillon analysé au microscope électronique en transmission doit tout d’abord être préparé pour obtenir de fines lamelles (environ 200 nm); le petit volume qui en résulte permet l’analyse en transmission de l’échantillon, tant chimique que cristallographique. Les minces lamelles sont préparées par des équipements dédiés, tels que faisceau d’ions focalisé, ultramicrotome et appareils cryogéniques (pour l’étude subséquente de spécimens biologiques).

Types d’analyses

La haute résolution spatiale du microscope électronique en transmission permet de caractériser les paramètres stéréologiques telles la taille, la forme ou la distribution spatiale de structures nanométriques. Les analyses chimiques peuvent être effectuées par spectrométrie des rayons X (EDS) ainsi que par spectrométrie de la perte d’énergie des électrons transmis (EELS). Cette dernière peut également donner de l’information sur les liaisons chimiques entre les atomes et permet de mesurer l’épaisseur de l’échantillon.

Le microscope électronique en transmission JEOL JSM 2100-F permet de telles analyses. Son faisceau d'électrons, d’un diamètre minimum de seulement 0,2 nm, rend possible l’imagerie avec une résolution de 0,14 nm. L’observation d’atomes dans les échantillons cristallins est donc possible, permettant l’étude de nouveaux matériaux élaborés à l’échelle atomique.

Analyses biologiques

Afin de conserver l’intégrité des échantillons biologiques, les appareils cryogéniques sont de mise tant pour la préparation d’échantillons que l’analyse à microscope électronique. Trois microscopes électroniques en transmission MET (TEM) cryogéniques sont disponibles; la plus récente acquisition, le Titan Krios 300 kV Cryo FE STEM de la compagnie FEI, est un appareil unique au Canada. Il est muni d’un filtre d’image Gatan (Gatan Imaging Filter, GIF) et d’une caméra CCD 16 mégapixels permettant la reconstruction 3D d’images avec une résolution approchant l’atome, faisant du Krios un outil unique en médecine et biologie.